Chiffres clés de notre territoire

Coin définitions :

L’énergie finale est celle livrée au consommateur. Les consommations en KWh de nos factures sont en énergie finale tout comme notre objectif de consommation de 160 kwh/m²/an pour 2030. C’est l’énergie que nous consommons et qui ne prend pas en compte l’énergie utilisée en amont pour la produire.
L’énergie primaire, elle, représente le pétrole brut, le gaz naturel ou encore l’énergie du vent, le rayonnement solaire. Elle s’exprime également en KWh. L’étiquette énergie du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) par exemple est quantifiée en énergie primaire. Attention à bien vérifier si les kWh dont on parle sont en énergie finale ou énergie primaire!!
Pour plus de détails sur les énergies primaires et finales, cliquez ici!

hameau

1. Les caractéristiques de notre habitat :

Sa beauté, ses longères et autres belles maisons plus ou moins récentes sans nul doute!
Mais c’est aussi un habitat, ancien, énergivore et coûteux pour le budget des habitants !

Quelques chiffres sur notre intercommunalité :

  • 54% des habitations datent d’avant 1975.
  • 50% des bâtiments sont classés G par le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) : A est considéré comme le meilleur résultat G comme le plus bas…

    Répartition des DPE selon la date de construction

    Répartition des diagnostics de performance énergétique en France selon la date de construction

  • Les foyers du territoire consomment 220 kWh/m²/an * et par foyer en énergie finale (chiffres 2012) contre une moyenne nationale de 186 kWh/m²/an un an auparavant (chiffres ADEME, 2011).
  • Sur la Communauté de Communes, le budget moyen consacré à l’énergie est de 1 700 €/an/foyer dont 72% part dans le chauffage.
  • Plus de 10% du revenu moyen part aujourd’hui dans les factures d’énergie de la maison (chauffage, éclairage etc).

* Référence faite pour un foyer de 90 m² avec 2,2 habitants.


2. La répartition des consommations de la CC du pays de La Gacilly est caractéristique d’un territoire rural :


B1_C3

  • Un parc résidentiel relativement ancien et consommateur d’énergie.
  • Une activité tertiaire peu importante et globalement peu énergivore.
  • Une part des consommations relatives aux déplacements comparable à la moyenne départementale.
  • Une agriculture, de type polyculture/élevage, dynamique.

 

3. La consommation d’énergie du secteur résidentiel loin devant les autres

Première place hors concours pour le résidentiel… 42% de l’énergie est donc consommée par nos maisons les plaçant loin devant le transport qui arrive en deuxième place avec une consommation de 18%.

Estimation de la facture d'énergie pour le chauffage d'un logement (en euros)

Estimation de la facture d’énergie pour le chauffage d’un logement (en euros)



4. Le classement des énergies de l’habitat sur le territoire

B1_C3 conso par type d'NRJ


Pas de surprise. Électricité et produits pétroliers représentent 87 % de l’énergie consommée.
Et derrière, loin derrière, le bois, seule énergie renouvelable, cumule à 10% bois bûches et bois granulés réunis.




Source : “Profil Énergie de la Communauté de Communes du Pays de La Gacilly”(2014),  étude effectuée par le département du Morbihan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *